ETOILE BLEUE - JOURNAL DE BORD

L’Eternité est ce que nous sommes

Dans la gloire de l’Un

Classé dans : JOURNAL 2017 — etoileenincarnationjournaldebord at 8:36 on Mardi, janvier 31, 2017

J’ai la joie de venir chanter le 25 février sur scène à Trégastel et d’offrir au public différents genres musicaux, allant de l’acoustique méditatif aux compositions plus rythmées qui rejoignent la musique épique internationale.

Je vous emmène danser avec les Eléments. La langue de Feu, c’est l’improvisation de chaque seconde. C’est ce qui nous tient dans l’Ici et Maintenant, dans cet éternel Présent. Le langage du soleil s’exprime à travers la voix, tout comme le langage de l’air, à travers la flûte ou la trompette, le langage de la terre à travers les percussions, le langage de l’eau à travers le bâton de pluie et le piano ou encore la connexion aux cordes célestes, tels que le son du cristal, la harpe et le violon. Tous les instruments de musique sont la manifestation sonore et artistique des Eléments.

La majorité des instruments sont retrouvés dans les compositions musicales présentées.

concert-le-25-fevrier.JPG

 http://chants-celtiques.blog4ever.com/

Danse avec la vie

Classé dans : JOURNAL 2017 — etoileenincarnationjournaldebord at 11:38 on Mardi, janvier 31, 2017

https://www.youtube.com/watch?v=ZTyonY0tl38

Sois

Classé dans : JOURNAL 2017 — etoileenincarnationjournaldebord at 9:29 on Vendredi, janvier 27, 2017

blue12.JPG

Les sentiments sont dissous par l’Amour

Classé dans : JOURNAL 2017 — etoileenincarnationjournaldebord at 4:35 on Jeudi, janvier 26, 2017

Tant que toute votre vie est basée sur les sentiments, vous resterez dans ce que nous appelons l’amour sélectif. Quelqu’un qui est amoureux, il n’est pas amoureux de tout le monde, hein ? Y a rien d’inconditionnel là dedans. La Lumière vibrale vous permet de rompre à présent tout lien qui vous empêche d’être vous-même. Les sentiments sont comme les lianes du lierre qui viennent se greffer sur votre énergie vitale pour croître. Les sentiments prennent leurs racines en vous, dans l’espace que vous leur accordez et ensuite ces lianes suivent le mouvement de votre vortex, de votre puis de lumière pour s’enrouler tout autour de votre verticalité.

Alors ils viennent vous pomper, avec leur belle parure d’un beau vert éclatant persistant, jusqu’à ce que vous compreniez sa raison d’être, la raison de la présence de ce lierre. Pour certains, ils vont prendre cela comme leur partenaire ou leur voisin…alors je vous dis “attention aux projections”. Les liens, c’est ce qu’il y a entre vous. Ce n’est pas l’autre.

L’Amour n’a rien de sentimental. Il est Félicité. Il est Joie et légèreté. Il est au-delà de tout sentiment. C’est la Flamme qui nous relient tous en l’Un. C’est cette éternité que rien ni personne ne peut vous voler. Regardez un arbre maître, il n’a aucun liens autour de lui. Il est libre et il dégage une telle présence, une telle puissance que rien ne peut venir se greffer à ses racines. La Transparence vous pousse à voir cela, y compris dans la nature.

Le lierre a des millions d’années. Il était là avant l’Homme. Il n’est donc pas une plante à condamner mais une entité à accepter telle qu’elle est. Parce ce que derrière les apparences se cachent des vertus insoupçonnées. Les feuilles de lierre ont un pouvoir décongestionnant, par exemple. Elles libèrent le corps des inflammations (bronches, sciatique, rhumatismes, arthrose…), bien que dans un certain cas, elles soient à proscrire (jeunes enfants et femmes enceintes). Donc, y a personne en vérité qui vous intoxique. Y a juste les croyances que vous projetez sur les autres. C’est de cela que vous êtes invités à vous défaire, tout simplement. Ce n’est pas en rejetant, ni en détruisant que vous allez vous débarrasser de ces liens, mais bien au contraire, en rendant grâce à ce qu’ils vous ont montré. Ces liens ou ces croyances ont des conditions de vie, tout comme vous. Eux, ont besoin de votre énergie vitale, tandis que votre verticalité non. Elle se nourrit d’elle-même. Elle est branchée sur les hauts plans de la Lumière, tout comme l’arbre. L’arbre, c’est votre colonne vertébrale. L’Onde de vie vous nourrit par les racines et la couronne est branchée sur le cosmos. Les racines, elles sont profondes dans la terre mais elles s’étalent également dans votre horizontalité, celle qui vous permet de marcher sur ce monde. L’arbre et le lierre sont exactement à l’image du faux caducée de l’ordre médical occidental. Ainsi, vous n’êtes pas un arbre qui comme dans ce monde subit cette “alliance”, si je puis dire ainsi, parce qu’une fois que le lierre s’enroule autour de l’arbre, il grossit et les deux entités “vieillissent” ensemble. La majorité du temps, c’est l’arbre qui tombe, c’est pas le lierre. Ce que vous êtes est un pilier de lumière. Le lierre, lui, il continue sa route et prendra ses racines ailleurs. Tant qu’il y a de la nourriture, il est content. Le lierre, il se croit éternel. Il ne peut vivre que dans ce monde. Dans les mondes libres, y a personne qui vient se greffer sur vous. C’est pas possible. Ici, vous vivez cette notion de sacrifice qui en vérité ne fait que vous libérer de cette carcasse, de ce corps que vous empruntez temporairement, tout comme l’arbre.  Donc, vous voyez bien que la seule chose qui n’est pas éternelle, c’est la forme, avec toutes les croyances qu’elle contient. Vous avez la capacité de vous libérer à chaque instant de ces liens que vous avez entretenus. Cela ne veut pas dire qu’il faut vous séparer de ceux qui vous entourent, ça c’est l’idiotie de la personne. L’Amour est éternel. Il n’y a que les liens faux qui sautent. Il n’y a que les liens faux qui sont dissous pour ne laisser place qu’aux vrais. Ceux qui vous relient à l’Eternel.

L’étoile Ma Ananda Moyi exprime clairement dans l’un de ses messages cette notion de sentiments qu’il vous appartient de dépasser.  Ils font partie des jeux de l’âme. C’est le plan de l’expérience. Sur Terre, nous avons spontanément des échanges basés sur la tendresse. Vous voyez des couples vieillirent ensemble dans cette danse. C’est toujours le plan de l’âme, mais une âme vivifiée et fortifiée par l’expérience. Ces âmes peuvent terminer leur vie ensemble, d’un commun accord. Vous vous prenez dans les bras mutuellement, c’est aussi l’expression de votre magnétisme, de la chaleur de votre coeur. Tout cela est important pour chacun ici. Tout cela est baume et nourriture pour l’âme. C’est comme les bras de certains ou de certaines, ils sont apaisants, mais l’être n’est pas forcément libre pour autant. Les calins, par exemple, n’ont rien à voir avec les sentiments. Vous pouvez très bien caresser un chat ou un chien sans but. Cela est spontané. Cela relève de votre nature. La douceur, elle fait partie de votre nature véritable. C’est la douceur de la Mère céleste. C’est comme à travers un chant, c’est l’expression densifiée de la Félicité. Un animal, lorsqu’il vient tout près de vous, c’est pour “partager”. Un enfant que vous prenez dans vos bras, c’est pareil. Il est comme vous. Maintenant, quand les sentiments se mêlent à cela, comme entre frères et soeurs, c’est votre affaire…c’est pas celle de l’Esprit. L’Esprit, il n’est pas dupe. Il voit tout. Donc, vous ne pouvez pas continuer à vous mentir à vous-même.

Le Feu de l’Amour révèle. Il vous restitue à votre véritable nature.  Il est don. Ainsi, il est naturel que nombreux d’entre-vous ne ressentent plus vraiment le besoin de manger, par exemple, surtout ces derniers temps. Vous commencez à vous alimenter par ce que vous êtes en Vérité. Nombreux enfants naissent depuis 20 ans avec des capacités naturelles de moindres ingurgitations alimentaires. Ce sont des esprits libres. Vous ne pouvez donc pas les forcer à prendre vos habitudes. Elles sont erronées. Il est donc naturel que la prédation cesse à un moment donné. Elle cessera  à tous les niveaux à un moment, dans tous les cas. Ainsi l’Absolu que vous êtes vous montre clairement que tout ce qui se déroule dans votre vie, c’est vous qui le manifestez à travers ce corps. La joie comme la non joie. Vous voyez bien qu’il n’y a rien à exclure, qu’il n’y a rien à arrêter surtout. Il y a juste à voir pour vous ce qui est le plus confortable. Continuer d’entretenir l’illusion ou être vous-même, à chaque instant.

La respiration, c’est une nourriture céleste. On y retrouve les éléments et l’éther primordial. Le soleil, c’est aussi une nourriture céleste. Ce sont vos cellules. Le chant des oiseaux, tout comme votre chant à vous, tout cela est Manne. Tout cela est baume pour vos cellules. La manne, c’est la nourriture céleste. Tout est en vous. Tout sort de vous. Si chanter vous nourrit alors chantez. Si écouter de la belle musique vos nourrit aussi, alors ne vous en privez pas. Si respirer les parfums de la nature vous nourrit, alors profitez-en, ils sont là à profusion, pour vous. Il est bien connu que l’Amour comble tous les besoins, mais le vivre complètement en est tout autrement. C’est du vécu de chaque seconde. Cela ne vous empêche pas de manger. Seulement vous allez finir par manger autrement. Vous allez être rapidement comblés par quelques bouchées. Le Feu de la Félicité vous remplit de plus en plus au fur et à mesure que vous lui laissez de l’espace. Au fur et à mesure que vous acceptez de vous en remettre qu’à Vous-même en vérité. Donc, si vous avez mal dans votre corps après un repas ou le lendemain au lever, c’est que vous mangez trop. Tout simplement. Votre corps vous montre de plus en plus qu’il a de moins en moins de besoins à ce niveau là. Encore faut-il que vous l’écoutiez. Dans tous les cas, vous ne pouvez vivre pleinement la Vérité de qui vous êtes tant qu’une partie infime de vous-même nage à contre-courant.

Voilà ce que j’avais à vous dire pour aujourd’hui.

Je marche dans ce monde avec vous.

BMB

Grâce

Classé dans : CHANTS CELTIQUES — etoileenincarnationjournaldebord at 9:27 on Lundi, janvier 23, 2017

Un nouveau genre :

https://www.youtube.com/watch?v=S72n7xIdakk 

Danse avec le cristal

Classé dans : CHANT VIBRAL — etoileenincarnationjournaldebord at 9:32 on Samedi, janvier 21, 2017

https://www.youtube.com/watch?v=iMAVxpybkE0

chant-vibral.JPG

La manne

Classé dans : CHANT VIBRAL — etoileenincarnationjournaldebord at 9:28 on Samedi, janvier 21, 2017

https://www.youtube.com/watch?v=qYDfpEXohls

Sur Terre, l’homme doit réparation à la femme

Classé dans : JOURNAL 2017 — etoileenincarnationjournaldebord at 5:47 on Vendredi, janvier 20, 2017

Je viens compléter les messages de Orionis, Régent du système solaire, qui avaient été donnés à l’humanité il y a quelques temps de cela. Dans cette dimension falsifiée, nous avons à faire à un patriarcat dominant, comme vous le savez à présent. Ce déséquilibre a engendré des systèmes de politiques mis en place dans le but de contrôler les populations, sous la fausse bannière d’un protectionnisme global. En Occident et dans tous les pays dits capitalistes, la femme était jusqu’à présent considérée comme une actrice importante dans le maintient de la matrice falsifiée. Ainsi, plus l’homme va vouloir protéger la femme et plus il va l’enfermer. Ce qui suit va faire grincer les dents, voir faire trembler des territoires de plus, mais ne vous attendez pas à vivre en 5ème dimension, minimum, avec vos concepts au sujet de la relation du couple.

Les Hommes de la Terre ont oublié l’Amour. Ils prennent la femme pour un objet de désir, avant toute chose. C’est sur ce désir que sont conçus les enfants, pour la majorité. C’est encore sur cette identification au corps de désir que les femmes se couperont de la Grâce en prenant des précautions pour ne pas enfanter. Je veux parler ici des moyens de contraceptions. Des moyens qui font perdurer le désir et le plaisir au détriment du Dieu et de la Déesse qui sommeillent en chacun. C’est en effet un spectacle de désolation.

Lorsque vous faites l’amour et que votre époux ou compagnon vous demande de vous faire avorter parce que vous restez enceinte, ce n’est pas de l’amour. C’est de la peur, y compris pour la femme qui refuse d’être mère. Le refus d’être père ou le refus d’être mère après une relation que nous qualifions de sacrée (lorsque les deux partenaires deviennent Un et non pas une relation forcée) démontrent clairement l’immaturité spirituelle et entretient des liens faux dans le couple.  Il n’y a rien de sacré lorsque les couples font passer les plaisirs devant. Il n’y a rien de sacré lorsque vous vous protégez également. Il y a déconnexion totale au sacré. Qui a t-il à protéger ? Il y a insulte littérale au divin. Insulte à votre essence originelle. Cela fait des cycles que cela dure. La majorité de l’humanité s’est identifiée pendant tout ce temps à l’instinct animal, à l’instinct de survie. Fuir le divin ou le remettre à demain ne fait que renforcer la souffrance et la Séparation. Vous maintenez la matrice falsifiée.

Toutes relations basées sur le déni de la Grâce sont fausses. Rendez-vous compte que lorsque vous fusionnez avec un partenaire, vous créez des galaxies entières ! Vous participez instantanément au feu d’artifice cosmique, à des mini big-bangs d’autres univers qui ne sont que le fruit de la Félicité. Vous êtes vous-même le fruit de la Félicité. Je suis consternée d’assister à un tel déni, à un tel inversement de la part de mes frères et de mes soeurs sur Terre. Si tous les frères et soeurs en incarnation étaient conscients de ce qu’ils sont, il n’y aurait pas autant de monde sur Terre. C’est impossible. Rendez-vous compte que des êtres tirent profits de leur statut parental ? Comprenez à présent que ce monde ne peut perdurer.

Des êtres libres (ou libérés-vivants) ne recherchent rien. Ils ne demandent rien. Si une fusion a lieu de corps à corps, ils ne se posent pas de questions. Ils sont dans l’Accueil permanent. Ils sont libres. Toute leur vie est dictée sous la loi de Grâce ; il ne peut en être autrement. Ils sont parfaitement conscients qu’ils portent le Père et la Mère et que toute progéniture, s’il y a, ne leur appartient pas. Les enfants sont l’oeuvre du Père et de la Mère cosmiques. Accueillir un enfant,  un esprit libre sous la loi de Grâce, c’est accueillir Kiristi.

Donc, tant que l’Unité n’est pas vécue dans toutes les cellules et dans votre âme, vous maintiendrez la prédation autour de vous. Vous maintiendrez le pouvoir autour de vous, sans être conscients que vous salissez le divin en vous. Un enfant devrait être accueilli comme cadeau de la Grâce, cadeau de l’évidence. Il devrait être accueilli en joie par tous. Dans la conscience collective actuelle (et non pas dans cette dimension), on est bien loin de cette réalité.

Comme vous, je marche sur ce monde et comme vous j’ai eu un jour désiré avoir un enfant. Plus je le désirais et moins il venait. Le jour où j’ai dit à mon époux de l’époque “Tant pis, laissons-faire la vie…”, tout simplement pour laisser place à la Grâce et bien je restai enceinte dans les semaines qui suivirent. Je disais alors que ce serait une fille et qu’elle serait le fruit de notre amour. L’univers me donnait la réponse. Le prénom est arrivé immédiatement. Il y avait résonance avec une âme. Y avait pas de doute, ni pour l’un, ni pour l’autre. Cette enfant a donc été accueillie comme un cadeau inestimable. Un véritable trésor de la création, si fragile bébé et si vulnérable. Une petite fille tranquille, avec des traits doux, observant attentivement tout ce qui se passait autour d’elle. Source de Joie constante pour les deux parents, même si nos enfants ne sont pas vraiment nos enfants, simplement des soeurs, des esprits libres qui ont choisi de nous prendre pour mère et pour père sur Terre afin de vivre ensemble cette fin des temps. Et quelle fin des temps !

L’amour est éternel. Y a pas d’interruption. Alors, cessez de désirer. Cessez de vouloir et vous verrez  la magie de la vie opérer. Je m’adresse également dans ce message à tous les parents qui ont des enfants trisomiques. Ces enfants là n’ont aucune volonté de l’ego. Ils sont Joie et légèreté. Ils sont Présence. Ils sont un message pour vous. Si la Grâce vous permet d’être père et mère dans les mondes carbonés, c’est pour permettre à l’Unité de jaillir au sein de votre union familiale ou bien de se perpétuer tout simplement, tel que cela se passe dans les mondes libres, bien que le sens de la famille telle que vous le concevez sur Terre n’existe plus. Vous allez voir que, au-delà de votre personne, vous êtes au service de la vie. Vous êtes la Vie.

Les femmes libres ne prennent pas de contraception. Pourquoi faire ? Qui veut contrôler la vie ? Le système mis en place propose à toutes les jeunes femmes la prise de pilules ou d’autres moyens de contraception qui relèvent des méthodes draconiennes. En Occident et dans tous les pays qui servent l’Ordre médical capitaliste, la majorité de la population féminine avale la pilule. On fait confiance au système médical, surtout en post-grossesse, on ne se pose pas de questions. On se soumet bêtement et naïvement à la matrice. Plus le système veut freiner la reproduction et plus la population se reproduit. Des lois cosmiques inversées dans un monde donnent jour à l’hérésie collective.

Le système de reproduction de la femme est soumis aux cycles de la lune ici sur Terre. La lune est un satellite qui a une grande influence sur la circulation tellurique. Donc, elle nous touche directement. Vous n’êtes pas bien à la pleine lune, par exemple. A l’inverse, tout est calme et doux lors de la nouvelle lune. C’est la période idéale pour semer la graine. La matrice féminine a des périodes infécondes et des périodes fécondes. Les femmes peuvent se “brancher” sur la lune, mais dans tous les cas, une femme libre, je dis bien “libre” laisse faire les choses et si l’amour est placé devant, derrière et sur les côtés, comme dit notre Commandeur des Anciens bien-aimé, il ne peut pas vous arriver de désagréments, hein. Un être libre est dans l’Accueil. Elle ne vit pas avec un calendrier lunaire. L’Amour dépasse de bien loin les lois de ce monde. L’Amour est Joie. C’est pas l’inverse.

Il n’existe pas de souffrance (du moins très peu) pour celui qui marche libre sur ce monde. La seule souffrance qu’il peut endurer, c’est de voir le manque d’amour autour de lui, ça c’est certain. Y a rien de tel pour le dégoûter d’ailleurs. L’Amour est simple. Il est doux et léger.  Tout ce qui n’est pas fluide, ce n’est pas la Lumière. Donc, vous pouvez décider d’accueillir un enfant au sein de votre couple, mais vous ne pouvez pas maîtriser la situation. Y en a qui ne peuvent pas en avoir pour X raisons dont je ne m’étalerai pas dessus. Y en a qui ne demandent rien et qui sont enceintes du jour au lendemain. Y en a qui font des fausses couches à répétition avant de vivre pleinement leur grossesse. D’autres qui restent enceintes dans des conditions spéciales. Vous voyez bien que derrière la volonté personnelle se cache quelque chose de plus grand. C’est l’Intelligence créatrice de la Lumière.

Ce n’est pas vous qui maîtrisez la situation, même si vous le croyez. Regardez pour preuves toutes ces femmes qui restent enceintes sous pilules et sous stérilet. Il y en a même qui sont ménopausées et qui restent enceintes au bout d’un certain âge. Donc, vous voyez bien que plus vous allez vouloir contrôler la vie et plus vous allez être à côté de la plaque. Y a des bonnes surprises comme des mauvaises…Tout dépend de votre point de vue. D’un certain point de vue, cela vous apprend qu’il ne sert à rien de lutter. D’un autre, tout est normal. Vous voyez Marie et Marie-Madeleine en incarnation prendre une contraception ? Vous voyez des déesses mères servir un système de croyances ? Tant que vous vivez avec ça, la déesse en vous ne peut pas se manifester, c’est pas possible. On ne fait pas semblant avec le divin. On ne fait pas à moitié non plus. Christ a horreur des tièdes. Le tiède, il se branche au divin quand ça lui plaît. Le divin, il doit être partout dans votre vie. Il est à chaque souffle.

Un être libre n’a pas besoin de faire l’amour. Il manifeste le divin en lui. Il a fait “descendre” l’Esprit dans la matière. Il est tellement complet qu’il ne peut plus être soumis au corps de désir. Cela ne veut pas dire qu’il n’a plus de désirs. Il a des désirs divins. Cela ne veut pas dire non plus qu’il ne peut pas faire l’amour, attention, là aussi y en a qui ne comprennent rien. Y en a qui, parce qu’ils touchent l’Absolu, ils veulent plus toucher au corps. Ce n’est pas l’amour ça, c’est de l’orgueil spirituel. L’Absolu que vous êtes ne connait aucune restriction. Faut pas confondre le besoin vital avec l’invitation au partage de manière fluide et légère. On ne parle pas de séduction ici. Y a pas de lignée reptilienne non rédemptée qui vous séduit ici (parce que les Reptiliens, faut pas tous les mettre dans le même sac non plus).  Un être qui tente de vous séduire, vous le sentez immédiatement et en ces temps qui courent, les claques sont distribuées. Un être libre peut très bien être heureux avec une famille et des enfants. Bidi, de son vivant, il avait une famille. Jésus, il avait aussi une famille. Y a des plaisirs simples partagés et surtout une pleine conscience de la Reliance au Tout. Tout est unifié. Le corps, l’âme et l’esprit sont alignés. Y a pas de séparation. Y a que la Joie et la Fluidité. Mais c’est encore tellement rare de rencontrer cela dans cette dimension. Ici, on ne rencontre que des gens avec des problèmes non résolus. Y en a qui traînent la même histoire avec eux depuis des vies, parce que ce n’est pas résolu. Ramener l’Unité dans le couple et la maintenir est un défi dans ce monde.

Ce qui m’a profondément heurté ici, c’est que vous pouvez voir l’étincelle divine en chacun, mais que cette étincelle, cette flamme éternelle n’est pas “entretenue” au quotidien, si je puis dire ainsi. L’être libre, il ne va pas faire de différence entre vous et lui. Il va naturellement vous projeter cet amour indicible, cette morsure, parce que vous êtes lui en Vérité. Vous êtes issus de la vérité Une. Mais le ou la partenaire que vous rencontrez ne vit pas forcément cet indicible sur le plan individuel, sur le plan terrestre. C’est pas descendu encore dans les plans inférieurs de la conscience (le plan physique). Cet autre a encore des blessures non guéries qu’il/elle va projeter sur vous et sur les autres. Il/elle va se battre avec la vie. C’est pour ça que ce monde devient très vite ennuyeux pour celui qui est libéré.

La femme, d’une manière générale a plus de facilité à vivre le divin, dans la mesure où sa vibration se rapproche au plus près de la Source. Il est donc naturel pour elle d’accueillir l’autre sans jugement. La femme accueille. C’est un réceptacle. Elle accueille l’homme en elle sans barrière. Il est naturel pour elle de voir l’amour partout et en tous. Elle voit en l’autre ce qu’elle est. Elle incarne la Mère qui ouvre ses bras et qui apaise. C’est cela qui a été détourné sur Terre. Ce qui est divin a été voilé par les archontes. Ils ont tout fait pour vous éloigner de l’Unité. Ainsi, vous incarnez l’archonte quand vous maltraitez la femme ou l’homme, quand vous maltraitez les enfants, les animaux et même la matière pour assouvir vos désirs, vos projections. C’est cela l’enfermement. Vous vous limitez aux apparences et aux joies éphémères.

La femme comme l’homme sont des créatures sacrées. L’orgueil et la soif de pouvoir, la position de dominant/dominé a fait que la relation à deux sur ce monde devienne conflictuelle. Mais à l’origine, le deux est Un. La Femme, au sens où elle incarne le Féminin sacré manifeste l’androgyne primordial. Idem pour l’Homme. Il y a cette douceur et cette bienveillance qui guident ses pas. Mais il y a cette force que l’on appelle la Rectitude qui signe leur reliance au divin et qui fait que leur présence ne laisse personne indifférent. La femme incarne la matrice de vie. L’homme, c’est celui qui donne. Parmi les Grands Etres qui ont foulé ce monde, nous retrouvons Jésus Christ et Beïnça Douno (alias Orionis). Ils vous ont tous deux poussé à revenir à la Transparence et à la Simplicité, à l’Humilité et à l’Intégrité. Ce sont les maîtres incontestés qui résident en vous, en nous tous. Ils sont venus vous rappeler, tout comme Marie,  qui vous êtes en Vérité. Le véritable patriarche est dans le Service naturellement. Il n’est pas dans le contrôle, ni dans la fierté. Il n’a pas d’orgueil. Il féconde le Féminin, tout comme le soleil féconde la Terre. La fécondation ne passe pas ici par une relation sexuelle telle que nous la pratiquons sur Terre. La Félicité se produit par la fusion de Présence à Présence. C’est intérieur. C’est de Coeur à Coeur. Vous faites l’amour de Présence à Présence. Le Féminin et le Masculin sacrés incarnent la Félicité et la Grâce. Il n’existe donc aucun rapport de forces tel que nous pouvons l’observer dans la prédation. Il n’y a plus rien. Il n’y a que l’Evidence. Le couple sacré partage ainsi l’amour le plus pur qui soit en incarnation.

Cette grâce, vous la vivez de plus en plus puissamment pour chacun d’entre vous et elle est d’autant plus claire et évidente en présence d’êtres libres. Tout coule de Source. Je ne peux pas vous dire mieux. Tout est tranquille, simple et léger. Y a plus ces relations d’âmes soeurs, ni d’âmes jumelles…tout ça, ça disparaît dans la Vérité de qui vous êtes. Je parlerai de nouveau de ces relations un peu plus loin. Il ne peut pas y avoir de “prises de tête” comme vous dites ici. Il ne peut pas y avoir de désaccords. La relation est quasi similaire lorsque vous rencontrez les Etoiles de Marie et les Anciens dans leur vaisseau en êtreté. C’est une communion et elle est permanente. Ici, la Communion, elle ne peut pas vraiment durer, parce que dans le corps de chair, il reste des bricoles à dissoudre et ces bricoles, elles sautent d’elles-même en choeur, dans la danse de l’Amour, dans cette bienveillance et cette légèreté absolue. Là seulement, vous comprenez pour le vivre cette notion de “double”. Y a partage de complétude à complétude. Dans les mondes libres, y a des doubles de partout. Sur Terre et dans cette dimension, on est bien loin de vivre cela avec tout le monde, même avec vos proches et je dirais, surtout avec vos proches. Y a tout un travail qui se fait d’ailleurs, parce que si vous êtes avec un ou une partenaire, c’est qu’il y a eu reconnaissance vibrale. Et vous allez tenter de ramener en bas, c’est à dire dans le plan physique, ce que vous êtes en haut. Mais parfois, la traversée est longue et périlleuse, parce qu’il y a des traumatismes qui ressortent et qui peuvent provoquer des soubresauts inattendus dans vos relations et au sein de vos familles.

Pour vous citer un exemple, quand vous avez votre bien-aimé, comme j’ai pu en témoigner, qui fait un bras d’honneur à Marie en le pointant vers le ciel et à tous ceux qui aident l’humanité ou alors qui se moque et qui vous pique parce que vous conversez avec les esprits de la nature, l’orgueil est une attaque qui vous assomme complètement, le choc est violent. Quelques années après, c’est ce genre d’individu qui vous demande d’avorter lorsque vous restez enceinte (parce que l’enfant n’est pas désiré). Puis il finit par vous planter du jour au lendemain, vous laissant seule avec les enfants. Il demande le divorce et la vente de la maison, comme ça, direct. Vous n’en croyez pas vos yeux, ni vos oreilles. C’est pas un frère de l’Un que vous avez subitement en face de vous, c’est un fils de Bélial. C’est tout l’inverse de l’amour. C’est l’arrogance dans sa splendeur. C’est toute la fausseté de ce monde. Ce sont des êtres comme ça qui ont enfermé le collectif humain. Ce que vous êtes en Vérité ne combat pas. Vous êtes sous l’action de Grâce. Vous acceptez de rompre les liens, tout simplement, même si vous avez l’impression de recevoir un poignard dans le dos. La vie vous montre clairement que vous ne pouvez pas rester avec un être qui vous salit, avec un être qui refuse le divin en lui. C’est seulement au bout de 7 ans que ce frère, dans ce corps humain, commence tout juste à voir les conséquences de ses actions, par l’entremise des nos enfants adolescentes qui commencent à voir clair. Tout éclate au grand jour pour tout le monde. Tout est mis en lumière. C’est cela qui est magnifique. Donc, y a pas cette notion de bien ou de mal, y a la responsabilité de chacun et la Vérité.

Les attitudes qui tendent à nuire à l’autre génèrent de la souffrance dans l’esprit des enfants et dans tous ceux qui vous entourent. La Lumière, elle est Intelligence. Certaines situations se perpétuent tant que cela n’est pas compris. Entre temps, le père des enfants s’est remarié avec une femme divorcée qui a également deux enfants. Cette femme est mal-traitée par son ex-mari. Donc, vous voyez bien que c’est un jeu sans fin tant que la personne prédomine. Ce que vous faites à autrui, il y a un retour, le bon comme le mauvais. Tant qu’il y a déconnexion avec le Divin, des miroirs se présenteront à vous, jusqu’à ce que tout s’éclaire en vous. Il y aura toujours des leçons à tirer de tout ce qui se présente à vous. Ainsi vous finissez par voir clairement que ce que vous faites aux autres, vous le faites à vous-même. Vous imaginez deux secondes voir la reine et le roi des Elfes agir comme les Humains de ce monde ? Ces gardiens de la nature et de l’Unité sont situés en 5ème dimension. Ils ont une famille eux aussi, un peuple et ils sont en relation avec d’autres peuples de la nature. Les dragons, les fées, les gnomes… Ils sont également en reliance avec l’espèce humaine. Ils ne vont pas se moquer des autres créatures de la Création.  Ils ne vont pas non plus nier leur existence, même s’ils ne les voient pas. Ils ne se moquent pas non plus des humains déconnectés de la Source, non, cela les attriste plutôt. La Royauté représente l’Equilibre. Tous ensemble, ils maintiennent cet équilibre. Ici, dans ce monde, on est encore bien loin de cette réalité. Plus de 6 milliards d’individus peuplent la Terre, regardez ce que l’humanité fait de la vie. Regardez à quel point elle a oublié qui elle était. Le sacré n’a rien d’un souvenir. Ce n’est pas une mémoire. C’est ce que vous êtes à chaque souffle. Cette respiration. Cette légèreté. Don.

Qu’avez-vous fait ?  Avez-vous servi le divin qui est en vous ?

Donc, lorsque vous voyez des frères et des soeurs encore tenus par des fils de prédation, y a pas de réel partage. Y a une guérison ou une libération en cours et pour certains il y a encore maintient des faux-semblants. Y a pas de joie. Il y a souffrance et la souffrance est lourdeur. Elle est simplement là pour vous amener à y voir plus clair. Il est extrêmement important aujourd’hui et plus que jamais de voir vos responsabilités. On ne peut pas revenir dans le passé. Y a pas de passé. C’est le mental qui se construit cela. Y a juste la Responsabilité de chacun à chaque seconde. Cela vous évite de repasser par des cycles de réincarnation, tout simplement. Ces histoires de karma, c’est des fils que vous n’avez pas rompus, parce que vous avez cru que ce que vous étiez en haut, vous ne pourriez pas l’être en bas. Vous avez crée vous-même une rupture. Vous maintenez une distance entre votre vie et la Vérité de qui vous êtes. Vous êtes de toute éternité. Regardez plutôt toutes les âneries que vous faites ici et les conséquences que cela impliquent autour de vous.

Pour l’être libre, y a que le corps qui le tient ici. Tout le reste, c’est du vent. Il n’est pas là pour rentrer dans la souffrance des autres, même s’il prend en plein face la souffrance et les sarcasmes de ce monde. Il ne peut pas y échapper, même s’il est là en Présence, présence bienveillante et aimante. Il enrobe en quelque sorte de part sa légèreté, de part son détachement total de ce qui se déroule autour de lui. Donc, si la vie vous conduit au divorce par exemple, c’est parce que l’Amour n’était pas suffisamment grand entre vous. Y avait pas cette unité. Y avait certes la joie, l’extase mais y avait pas suffisamment d’amour pour vibrer à l’unisson en permanence.

Je ne vous parle même pas de tous ces mariages arrangés qui ne font que maintenir la souffrance et l’illusion dans ce monde. Ce n’est pas non plus de la faute de votre éducation, si vous violez ou si vous tuez. Je m’adresse ici à tous les concernés. Il existe des viols physiques, comme il existe des viols spirituels et psychiques qui sont aussi destructeurs. Bien souvent, les thérapeutes vont fouiller dans le passé pour comprendre vos actions. Mais il n’existe aucun héritage de quoique ce soit, je vous rassure. Y a pas de bourreaux. C’est votre corps de désir qui vous possède, c’est tout. Vous êtes victimes de vos désirs. C’est une part qui existe en vous et à laquelle vous vous êtes identifiés. C’est cela qu’il faut voir en face et c’est l’Archange Micael qu’il faut appeler. C’est lui qui coupe les liens de prédation. C’est pas votre psychologue ou votre psychiatre qui peut vous aider. La prison ou l’isolement peut vous calmer et vous aider à faire le point, mais c’est cette véritable force divine en vous que vous devez appeler, que vous devez prier. Le changement d’attitude, il vient de vous et vous seul. Tout réside en vous. Ce qui est en Haut, c’est pas à l’extérieur de vous. Le divin, l’Esprit pur que vous êtes, il est en vous. C’est Vous. Il vous rappelle que vous ne pouvez pas fonctionner dans ce monde sans lui. C’est justement en fonctionnant d’un commun accord (comme les accords d’une musique) que vous ne pouvez plus être identifiés à quoique ce soit de ce monde.

Dans tous les cas et si vous vivez en couple, vous ne pouvez forcer l’autre à vous suivre. C’est impossible. Tant que cet indicible, que cette morsure de l’Amour n’est pas vécue de façon permanente par les deux partenaires, y a pas d’Unité. Y a pas de Vérité. Il y aura toujours un jeu de dominant/dominé. La joie restera éphémère, parce que l’autre vous fera redescendre dans ses illusions, dans ses attractions, dans son corps de désir, dans ses fantasmes de tout genre, dans ses obsessions mentales, etc. Donc, que vous ayez la Connaissance ou pas, ne change rien. Que Hercolubus revienne faire le ménage au niveau planétaire, cela ne change rien. Elle vient vous rappeler et de manière de plus en plus pressante que c’est le comportement et les détails de tous les jours qui importent ici.

C’est à l’arbre que nous reconnaissons les fruits, comme dit Marie. Il est question ici de maturité. Il est question ici de la Reconnaissance du divin, de la reconnaissance de qui vous êtes y compris dans votre quotidien. Ainsi les fruits de la simplicité et de la bienveillance doivent devenir votre pain quotidien. Que vous voyiez des portails organiques, que vous voyiez des frères devenir fous, que vous voyiez des frères et soeurs baignés dans des croyances, que vous voyiez des démons dans les magasins ou dans vos frères et soeurs…qu’est-ce que cela va changer ? Rien. Rien de qui vous êtes. Rien ne peut vous toucher. Généralement, un démon quand il vous voit, il fuit. Il ne supporte pas la Lumière. Chérissez ceux qui vous entourent, tout simplement, comme la Source vous chérit. Accueillez ceux qui viennent vers vous. Restez simples, même si les autres baignent encore dans des jeux de rôles. Qu’est-ce que cela peut vous faire ? Chacun vit ce qu’il a à vivre à son rythme, jusqu’à la libération finale.

Ainsi l’homme doit réparation à la femme dans ce monde. Il ne pourra réparer ses erreurs qu’en reconnaissant la déesse qui est en lui, qu’en intégrant pleinement ce Féminin sacré qui a été si longtemps bafoué car expulsé du trône de cette planète. C’est un patriarche qui s’est présenté à l’humanité comme le Dieu créateur. La conscience collective subit ce déséquilibre vibratoire depuis plus de 320 000 ans. Si la vibration mariale était intégrée, vécue dans toutes les cellules de chacun, ce monde serait libre et vous seriez en reliance naturellement avec tous vos frères et soeurs des mondes libres. L’Equilibre n’admet pas la séparation.

Si Anaël a fait une synthèse concernant la notion et les conditions de vos retrouvailles sur Terre, c’est tout simplement pour vous préparer à ce qui vient. De mon point de vue et de ce qui a été vécu sur ce plan, je peux ainsi confirmer que vous n’êtes pas libres tant qu’il existe un attachement quel qu’il soit. En continuant sur cette notion d’attachements, il existe effectivement des attractions très grandes entre frères et soeurs, c’est notamment le cas des âmes soeurs. Lors de vos retrouvailles sur Terre, vous êtes persuadés que vous ne pouvez plus vivre sans l’autre. Vous êtes liés au niveau du corps émotionnel et au niveau du corps de désir. Vous n’êtes pas conscients du rapport dominant/dominé, ni de la réalité d’un passé non résolu qui vous rassemble de nouveau en incarnation. Les failles egotiques vous rassemblent. Les relations se terminent souvent mal d’ailleurs.

Il existe également un phénomène d’attraction très fort entre les âmes jumelles. Celles-ci sont issues de la même étincelle divine qui s’est fractionnée lors de la descente dans les mondes denses.  La reconnaissance est immédiate. Ces rencontres ont souvent lieu lors des stages. Vous vous retrouvez collectivement branchés sur la Flamme éternelle, avec le même désir de libération et souvent les mêmes goûts dans la personne. Vous avez l’impression de vous voir en l’autre, sur tous les plans. Vous goûtez à la Complétude mais ne le vivez pas en permanence. Puis nous retrouvons cette notion de double monadique, autrement dit, les Flammes jumelles qui sont issues du même oeuf cosmique. C’est ce qui se rapproche au plus près de la Source. C’est le Masculin et le Féminin sacrés. Les jumeaux manifestent de nouveaux potentiels libérateurs qu’ils offrent à l’humanité, pour finir par se dissoudre en l’Absolu.

Donc, vous pouvez passer par toutes ces étapes en incarnation et recouvrer l’Absolu que vous êtes. Tout dépend où se situe votre point de vue. En fonction de votre point de vue découle le vécu.

Nous assistons en cette fin de cycle et en ces retrouvailles cosmiques au rassemblement des libérés-vivants. Ce sont tout simplement des doubles de vous-même, ici, en incarnation. Ils ne courent pas les rues, mais certains commencent à se rassembler. C’est naturel. Vous retrouvez tous vos frères et soeurs qui ont une conscience minimum de 5ème dimension. Comme vous, ils marchent sur ce monde mais ils savent qui ils sont. Ils vivent les prémices des mondes libres. Dans les mondes libres, tout le monde est le double de tout le monde. Tout coule. Tout est doux et léger. Il ne peut pas y avoir de barrières psychiques. C’est le centre du Centre en permanence. Sur Terre, ils sont appelés les “piliers de lumière”. Ce sont des phares qui viennent éclairer de part leur présence vibrale ce qui reste d’ombre.

Alors bien entendu, nombreux vont refuser de voir et de vivre le divin en eux. Nombreux vont vouloir restés accrochés à leurs petites habitudes. C’est ainsi que les sons de la Terre vont pousser certains à s’agenouiller pour demander le pardon. D’autres seront dans la terreur absolue et d’autres crieront “enfin !”.

Ainsi, je m’incline devant la pureté originelle de chacun d’entre vous.

Dans la reconnaissance de qui vous êtes en Vérité, je vous salue.

BMB

Ayurveda

Classé dans : JOURNAL 2017 — etoileenincarnationjournaldebord at 12:24 on Mercredi, janvier 18, 2017

Les gens ignorent à quel point la respiration est importante pour le corps, l’âme et l’esprit. Le corps s’exprime naturellement. Si un jour vous croisez un Végalien, vous allez voir que leurs déplacements sont très légers et fluides. C’est une sorte de danse. C’est l’expression de la Joie (celle qui ne dépend de rien ni de personne). Ce que je veux dire c’est que tout est vu en fonction de votre comportement. La fluidité et la légèreté sont d’abord en vous. Le corps ne fait qu’exprimer cette vérité. Alors laissez simplement s’exprimer le divin en vous. Vous êtes cela.  Quoique vous fassiez, quel que soit votre métier, prenez le temps de vivre…et si la vie ne vous donne pas de travail, le seul travail qu’il vous reste à faire, c’est être vous-même.

https://www.youtube.com/watch?v=VLJJOTeSEy4&t=3s 

O sons

Classé dans : CHANT VIBRAL — etoileenincarnationjournaldebord at 9:55 on Dimanche, janvier 15, 2017

zoe-sim-et-blue.JPG

https://www.youtube.com/watch?v=tqqAMnA0aZo

Page suivante »
 

Créer un Blog | Nouveaux blogs | Top Tags | 563 articles | blog Gratuit | Abus?