ETOILE BLEUE - JOURNAL DE BORD

L’Eternité est ce que nous sommes

L’amour des sons et les sons de l’amour

Classé dans : JOURNAL 2016 — etoileenincarnationjournaldebord at 10:46 on Lundi, décembre 26, 2016

Il n’y a rien de plus beau que de chanter dans une église ou en pleine nature. Le chant vibral, c’est le cri du coeur. C’est l’inconnu qui prend chair. C’est le Verbe qui s’exprime à travers la voix. La voix est en vérité notre plus bel instrument. Nous sommes donc tous des musiciens.

Dans cette société occidentale, la majorité des gens ne connaissent pas le chant vibral. Pour eux, cette notion relève d’une secte ou d’une religion. L’inconnu a toujours effrayé les consciences enfermées. Le coeur, il est Silence. Ce silence est sons et vibrations. Donc, ça n’a rien à voir avec l’expression des corps inférieurs de la conscience qui va manifester des sons à travers un langage connu qui peut facilement vous faire redescendre au plan émotionnel, aux sentiments, aux attachements ou à la séduction. Lorsque vous chantez un chant vibral dans une église, et bien les gens vont naturellement s’approcher, parce que le Coeur appelle le coeur. Il appelle tous les coeurs à se rassembler dans la même danse. Il y a Reconnaissance immédiate et bonheur. Ils en redemandent encore et en corps. Maintenant, je rejoins les dires du Commandeur des Anciens lorsque nous abordons les différentes technologies qui proposent des sons dans cette 3ème dimension. Il existe des sons qui enferment ou qui maintiennent la conscience dans des vibrations basses. Certaines musiques modernes inspirent les consciences à se stabiliser dans les délires des drogues et l’alcool. Donc, là y a pas photo comme on dit.  Y a une impulsion de départ, un code, un programme qui manifeste cela. Y a carrément addiction même pour certains. Cela devient un jeu de séduction et puis après, on ne sort plus du jeu.

Les sons, c’est sacré. Donc, il est certain que plus on se rapproche des sons naturels, mieux on se porte. Les instruments acoustiques existent pour cela. Maintenant, un être libre peut travailler avec un synthétiseur sans pour autant que cela affecte sa conscience. C’est ce qu’il en fait qui est important. C’est comme celui qui fume ou qui boit et qui reste présent à lui-même. Cela ne va rien changer à ce qu’il est en Vérité.

Il y a une chose aussi que je souhaiterais aborder dans ce post et qui sont et resteront toujours d’actualité. Ce sont les sons qu’émanent les différents langages que nous retrouvons ici sur Terre.  Tout ce qui sort de notre bouche est par nature sacré. Un “je t’aime” est par nature sacré. Dans toutes les langues, la vibration reste la même. Donc, il est certain que lorsque vous avez à faire à un frère ou une soeur qui vient vous insulter, surtout si celui-ci ou celle-ci se prend pour un être divin, et bien là aussi y a pas photo. Y a totale falsification. Il y a pétages de durites. J’ai vu des frères et des soeurs rencontrés en stage vivre l’extase totale en groupe, la simplicité de l’Unité, la Joie et peu de temps après, vous traiter de tous les noms en privé et sur les réseaux sociaux, blindés de rancoeurs. Certains n’ont pas encore pris conscience qu’ils s’attaquaient eux-même en vérité. Nous avons été nombreux à encaisser cela. Donc, cette attitude là n’est pas tolérable. Y a un refus d’incarnation. Y a justement le déni du Divin en soi et par ce fait, il ne peut pas y avoir reconnaissance du divin en l’autre. Y a le déni de l’Un. L’individu, là, il rentre en totale contradiction avec son Etre profond. Il prend ses frères et ses soeurs terrestres éveillés (ou pas) pour des démons, en se cachant derrière des canalisations la majorité du temps. Il ou elle projette en vérité leurs propres illusions, leurs propres peurs sur les autres. Donc cette attitude désaxée est pardonnée aux yeux de la Source, bien entendue, parce que son amour est tellement grand que cela ne peut en être autrement, même Ici, j’ai toujours dit que nous étions Responsables. On va pas passer notre vie à faire le ménage, même si notre temps en incarnation nous est désormais compté. Y a des occupations qui sont beaucoup plus prenantes, je dirais, comme se relier aux êtres de la nature, par exemple.

Donc la véritable spiritualité, c’est lorsqu’il n’y a plus de distance entre l’autre et vous. C’est l’Amour. C’est simple. Combien de fois je me suis entendue dans les messages de Marie, de Orionis, de certaines étoiles, des Archanges…C’est d’une telle évidence. Il n’y a jamais eu aucun doute à ce que je suis en Vérité. Y a pas de distance, si bien que nous sommes l’autre et l’autre est nous. On ne peut pas s’approprier qui que ce soit, on ne peut que le vivre. La Reconnaissance, elle est instantanée. Vous pouvez dire que vous êtes OMA, que vous êtes Marie, que vous êtes votre frère ou votre soeur, cela est l’évidence pour celui qui vit l’Unité. Nous sommes tous des doubles de tout le monde dans les Mondes libres. Mais vous ne pouvez pas vous figer non plus à être ceci ou cela, parce que ce n’est pas vrai. Vous avez votre propre conscience. Elle est unique, même si dans le Tout nous sommes Un. La vibration d’OMA, ce n’est pas celle de Marie, par exemple. Ils sont Un dans l’Esprit. Il y a Unité. Et pour confirmer ce que disait OMA, du moins celui qui était connu pour être OMA, parce qu’il ne peut pas se limiter à OMA en Vérité, hein - il est vrai  que même si on vous donne votre nom d’Esprit, en aucune manière vous ne pouvez savoir qui vous êtes, ça c’est impossible, parce que ce que vous êtes, vous le vivez à chaque seconde. C’est votre éternité. Donc, vous ne pouvez pas vous voir. Vous pouvez jouer autant que vous voulez avec des mots, avec des sonorités qui vous parlent, à émettre une vibration particulière qui est la vôtre, à faire de la poésie, aussi bien en chant qu’en écriture ou en peinture, mais vous ne pouvez pas savoir qui vous êtes, vous ne pouvez que le vivre. Donc, même cette notion d’étoiles, elle est juste une parcelle de ce que nous sommes. Il peut y avoir identification à l’une d’entre-elles, mais cela ne peut pas durer dans le temps. C’est cela qu’il faut voir en Vérité.

Cette responsabilité, c’est notre attitude et notre dévotion, je dirais, de chaque seconde. C’est pas pour rien que Marie nous appellent “ses étoiles en incarnation”. Etre, tout simplement. Moi, j’aime écrire et j’aime chanter, donc la Conscience vient témoigner. Il y a Manifestations (sinon je ne serais pas là). Ces témoignages peuvent venir éclairer des frères ou des soeurs, certes, mais c’est tout. A l’origine, y a pas de but. Y a juste la Reconnaissance de la filiation divine, galactique et universelle. Donc, on est pas là pour briller au sens de la glorification. Nous révélons simplement notre présence. Nous osons être. Naturellement, quand on donne, on attend pas de retours, on s’en fou, on donne. C’est comme quand vous chantez avec le coeur, c’est pareil. Ce que vous vivez est authentique pour chacun de vous. Rien ni personne ne peut venir vous l’enlever ou même s’opposer à ce qui se passe en vous. Donc, cette reconnaissance divine, c’est du vécu en long, en large et en travers. La connexion et reliance à l’étoile bleue (Sirius A), ça fait longtemps aussi, pour nombre d’entre-nous. Les Siriaques sont des êtres doux par nature. Ils ne comprennent pas vraiment le rejet. Dans les mondes carbonés, les maîtres généticiens considèrent que toute défaillance dans l’ADN, dans le sens où il existe des circuits débranchés, conduit à des attitudes névrosées. A chaque fois que vous déraillez, vous insultez, vous faites du mal à autrui. Alors ça veut dire quoi ? Que vous êtes tout simplement tournés vers votre petite personne. Vous êtes branchés sur les plans inférieures de la conscience. Cela n’a rien de divin, même si vous êtes un être qui canalise les hauts plans de la Lumière.

Donc, y a parfois un décalage immense entre ce qui est dit et ce qui est manifesté. Quand le Féminin sacré n’est pas intégré, l’individu a tendance à rompre toute communication avec tous ceux qui l’approchent, à les ignorer complètement du jour au lendemain ou selon certains cas à devenir agressif. Il va rejeter en bloc la relation, sous prétexte qu’ils/elles portent des démons…C’est pas comme ça que vous allez dissoudre les lignes de prédations. Bien au contraire, vous les renforcez et en plus vous prouvez à vos frères et soeurs, par votre attitude,  votre incapacité à transmettre cette bienveillance qui fait partie de l’être divin. Vous renforcez par la même occasion votre propre manque d’amour et l’ego spirituel. Avec Bidi, y aurait eu encore des distributions de baffes, mais aujourd’hui, c’est terminé. Y a plus besoin de ça. Cette Rectitude, elle est de plus en plus facile pour tout le monde et elle va venir vous montrer toutes les erreurs de faites en incarnation, parce que justement, vous quittez ce plan. C’est un peu comme celui qui voit défiler toute sa vie, quelques jours avant de quitter son corps (la mort physique). C’est cela la Rédemption. Christ nous veut lavés ici, blanchis dans le sang de l’agneau.

Le Féminin sacré, il va adoucir la relation, il va la pacifier malgré les tensions apparentes, pendant que Micael, lui, rompe les liens. C’est Micael qui rompe les liens, c’est pas votre petite personne. D’ailleurs, il l’a répété lors de sa dernière intervention. Micael vous pousse à la Rectitude. La personne, elle, c’est la reine des ruptures, c’est celle qui se coupe des relations simples justement, c’est celle qui sélectionne, c’est celle qui blesse. Donc celui qui se bat, celui qui refuse, celui qui se prend pour le sauveur, celui qui séduit, il rentre systématiquement dans la dualité. Aujourd’hui, tout est vu, même les ombres, des espèces de serpentins qui se sauvent en un éclair, pendant que vous êtes occupés à faire quelque chose. Nombreux témoignent à présent de cela. Y a rien à condamner. Y a jamais rien eu à condamner. Y a que celui ou celle qui souffre qui condamne. Bien sûr que personne ne peut plus vous mentir, tout est vu et tant mieux. Cela permet de mettre les choses au clair, déjà dans votre entourage proche et puis tout autour de vous. L’Unité, c’est votre manifestation première, donc le reste suit. C’est de plus en plus instantané dans vos vies.  Et si ces “diablotins”, comme dit le Commandeur persistent en vous et qu’ils foutent la pagaille dans votre entourage proche et bien vous allez avoir l’intelligence de vous éloigner de ceux que vous aimez afin d’éviter de leur faire davantage de mal. Y en a qui ont besoin de s’isoler pour faire le point en eux. Ils ont besoin de se retrouver, de se relier pleinement à la Vérité de qui ils sont. Je rends grâce à ces frères et ces soeurs qui ont entendu l’Appel de la Mère céleste. Quand vous êtes “clean” avec vous-même (que vous tenez votre Maison propre), vous ne pouvez pas rencontrer d’Archontes ou de démons sur votre route. C’est pas possible. Ils ne peuvent pas être sur votre fréquence, ils brûleraient. L’Amour, il est devant. Il est partout en fait.

Donc, y a pleins de choses que nous vivons tous intensément. C’est comme pour les vibrations. Vous pouvez vivre nombreuses vibrations maîtres (Marie, les étoiles, les archanges, Christ…) et les restituer, parce que tout est en nous et tout est autour de nous également. Y a pas de différences. En tant que catalyseurs dans une forme, nous restituons, nous redistribuons sans cesse en vérité. On peut rien garder pour nous. C’est pas possible. Et si vous ne vivez rien et bien cela ne change rien à la Vérité de qui vous êtes également. Donc, vous ne pouvez pas vibrer Marie ou vibrer Christ ou l’avatar, peu importe les noms que vous donnez et en même temps rejeter vos frères et vos soeurs. Ce n’est pas possible. Vous pouvez pousser un grand coup de gueule pour vous faire entendre, pour mettre en branle la petite personne, comme le faisait Bidi, car telle est l’Action du Verbe, mais jamais un être de lumière ou un “pilier” de lumière ne peut insulter ou ignorer l’autre. Il va utiliser des stratégies qui lui sont propres pour faire taire la personne, parce que la seule vérité qui existe est la Lumière. C’est la Joie et la Paix éternelle.

Donc la Joie, elle est d’abord sans mots. Elle ne dépend de rien. Elle peut ensuite rentrer dans la forme et dans les sons. Donc, soyez attentifs à vos manifestations. Si vous faites la gueule à quelqu’un, c’est pas la Joie ça. Si quelqu’un vient vous saluer gracieusement et que vous l’ignorez, sous prétexte que vous voyez un archonte sur votre frère ou votre soeur, c’est pas vraiment la Joie non plus, hein ? C’est carrément l’inverse de l’amour. Vous n’êtes pas dans l’Accueil. Vous êtes dans la fuite.

Si vous partagez votre vie avec un être que vous prétendez aimer et que vous l’insultez en face comme dans le dos et bien c’est pas vraiment l’amour non plus. Y a des peurs et des blessures qui ne sont pas guéries et qui sont projetées sur le/la partenaire. Y en a pleins qui se sont crus libres en quittant leur foyer pour une autre personne, prétextant qu’ils avaient retrouvé leur double. Rien que la démarche prouvait justement qu’ils faisaient fausse route. Où est l’amour dans votre attitude ? Où êtes-vous ? Que faites-vous de tous ceux que vous laissez en plan, comme ça du jour au lendemain ? Où est le coeur dans tout cela ? Donc les attitudes désaxées, elles sont vues. Si vous dites “je t’aime” à quelqu’un et que celui-ci vous envoie bouler…et bien c’est qu’il n’a pas vraiment entendu l’Appel. Donc ça, des exemples rencontrés en incarnation, y ‘en a beaucoup.

L’autre, c’est Vous. L’Amour ne peut que vous restituer à ce que vous êtes en Vérité.  Il ne peut pas venir vous bafouer, il ne peut pas venir vous salir et encore moins vous spolier, ça c’est le propre de la personne. L’Amour n’est pas là pour vous agresser non plus. Il est Vérité. Et s’il y a sensation d’agression dans votre vie, c’est que vous avez agressé, tout simplement. Il y a un juste retour. Et cette Vérité, elle vous court après, pour vous pousser à lâcher toutes les barrières psychiques que vous avez construites depuis votre descente dans ce corps. Donc, ce que nous appelons “ombre”, va être horrifiée par ce qu’elle voit, par ce qu’elle entend, parce que la Lumière authentique ne lui laisse aucun répit. Elle te dit “Je suis toi et tu es moi”. L’archonte, lui, il va nier en bloc. Il ne va jamais se reconnaître en vous. Il fuit. Les parties ombragées qu’ils restent en vous alimentent la personne, alimentent l’éphémère. Mais vous allez voir au final que l’Amour, il a toujours été là et que c’était vous et vous seul qui vous tourniez un film.

Les libérés vivants, quand ils se rencontrent, y a rien. Y a pas de jeux. La Communion est quasi permanente. Tout est simple, fluide et léger. Y a aucune prise de tête, comme on dit. Et s’il y a des choses qui doivent être mises à nues, elles le seront automatiquement à travers des émotions qui surgiront mais qui seront très brèves. Elle ne feront que passer. Et surtout, ce qui est vraiment tangible, c’est qu’il n’y a plus d’attraction au sens personnel. Y a plus ce corps de désir. Y a même plus d’extase. Y a la légèreté et la simplicité de la relation. Y a une espèce de douceur omniprésente. Il peut arriver que par moment, vous puissiez très bien ressentir de la compassion pour des frères et des soeurs qui ne se reconnaissent pas en l’Un, mais cela restera très bref, parce que la Morsure de l’amour prend de plus en plus toute la place en vous. Votre corps, il brûle à petit feu. C’est comme toutes les technologies que nous employons dans notre quotidien pour la communication. Pour rejoindre ce que le Commandeur confirme, c’est vrai que plus ça va, moins vous avez envie de les utiliser. Elles vous répugnent de plus en plus. La télépathie, ça fonctionne bien et c’est bien plus puissant. Combien de fois un frère ou une soeur vous appelle au moment où vous pensez à lui/elle ? C’est devenu normal (enfin) chez nombreux à présent. Donc, l’élan du coeur, il est juste, il est instantané et il se passe de technologie luciférienne, même si dans l’absolu, y a rien à exclure.

Voilà ce que j’avais à vous dire pour aujourd’hui.

Dans le Feu de mon coeur, je vous salue et vous bénis.

BMB

 

Créer un Blog | Nouveaux blogs | Top Tags | 566 articles | blog Gratuit | Abus?