ETOILE BLEUE - JOURNAL DE BORD

L’Eternité est ce que nous sommes

Ultim-Atum

Classé dans : CHANT VIBRAL — etoileenincarnationjournaldebord at 8:42 on Vendredi, avril 29, 2016

https://www.youtube.com/watch?v=1J9H8Dr5RDY

La sonologie et la sono-biologie - Calendrier de mai

Classé dans : JOURNAL 2016 — etoileenincarnationjournaldebord at 10:47 on Mercredi, avril 27, 2016

CALENDRIER DE MAI 2016

SONO-BIOLOGIE

STAGE DE KARMA YOGA

(Trans-psychologie)

Du 2 au 3 mai

Du 11 au 12 mai

Du 16 au 17 mai

Du 25 au 26 mai

STAGE DE KRIYA YOGA

(sons, voix, création)

Du 4 au 5 mai

Du 9 au 10 mai

Du 18 au 19 mai

Du 23 au 24 mai

 

 STAGE DE CHROMO-YOGA 

(impacts vibratoires des couleurs matière et des couleurs lumière)

Du 6 au 7 mai

Du 13 au 14 mai

Du 20 au 21 mai

Du 27 au 28 mai

 

Réservations par mail :

sonologie-centre@outlook.fr

 

http://centre-de-sonologie.blog4ever.com/stages-et-ateliers-proposes 

 

La seule vérité est l’Ultime

Classé dans : L'ETOILE BLEUE — etoileenincarnationjournaldebord at 10:54 on Lundi, avril 25, 2016

Il y a juste cela et cela se passe. Nous avons chacun nos mots pour manifester cela, même si cela se passe de mots. Pour répondre à certains, il n’existe pas de bons ou de mauvais êtres en vérité, il n’y a que des jeux de conscience. C’est de l’Ultime que jaillissent les manifestations de la Création. Il n’y a pas de mystères. Nous sommes donc libres par essence d’expérimenter de multiples formes, de multiples races au sein de la création. Vous expérimentez la forme du dragon (Musidim) ou la forme reptilienne pour un temps, par exemple. Cela ne signifie pas pour autant que vous avez une lignée draconienne ou reptilienne. Vous expérimentez la race humaine, cela ne signifie pas non plus que vous avez une lignée humaine…ces histoires d’incarnations relèvent du plan de l’âme. Elles ne vous diront JAMAIS qui vous êtes. Par contre, vous pouvez avoir une lignée très marquée par un Elément (Eau, Terre, Feu, Air) prédominant chez vous,  tenace au sein de ce monde, avec une origine stellaire qui ne laisse aucun doute par vos agissements et par votre vibration, mais cela aussi ne peut vous dire aucunement qui vous êtes en Vérité car l’Ultime est par nature illimité. Il est la totalité des expériences comme il n’est rien de cela.

La matrice archontique vous enferme justement dans des histoires, des histoires d’incarnation sans fin qui mènent souvent aux conflits,  alors que vous êtes bien loin d’être une histoire ou un rôle aussi brillant ou aussi terrible qu’il fût ou qu’il soit, même au-delà de cette planète.  Nous avons pu voir, au fil de ces dernières années que nous avons dû pour nombreux d’entre nous traverser nos histoires (vies antérieures, expériences universelles) à partir de l’Ultime.  L’âme vous  démontre par A+B que vous n’avez pas vraiment changé et que tout se répète de manière simultanée (vous retrouvez vos bourreaux, vos rivaux, vos amants, vos époux, vos enfants, vos frères, vos soeurs, vos parents…) alors que l’Ultime, c’est le Point Zéro. Il n’y a plus rien, il n’y a plus d’expérience, il y a juste Cela. Cette vérité est insaisissable. Elle nous montre simplement à quel point nous sommes insondables, nous sommes indéfinissables. Il est impossible de nous connaître car nous sommes partout et nul part à la fois. Nous pouvons simplement reconnaître nos rôles vibratoires au sein de la Création mais cela reste totalement illusoire.  Alors vous voyez bien que nul ne peut vous enfermer dans une “boite”, puisque ce que vous êtes en Vérité est au-delà de la boite. Il y a absence de boite.

La Guérison de l’humanité, c’est le dépassement de toutes nos histoires par l’Amour. L’Amour ramène toutes nos expériences à l’Un-Hic. Nous sommes tous Un. L’ego ne peut pas l’accepter. Il ne peut pas le reconnaître parce qu’il est identifié à un concept. Ainsi, l’Amour fait éclater le temps, il le dissout instantanément. Il n’y a plus de barrière. Il n’y a plus de concept ou de définition. Tout est là. Tout est simple. Tout est direct. Tout est normal. Il n’y a que les distances que vous mettez entre vous et l’autre qui donnent vie aux conflits, c’est tout.  Ces perturbations vibratoires ne sont qu’en vous et vous allez de ce fait rentrer en confrontation avec la Grâce. Les doutes séparent, tandis que l’Amour coule. Tant que vous “négociez” avec l’autre, vous êtes séparé. La moindre question, le moindre étonnement sont déjà en l’occurrence une séparation.

C’est à vous de voir cela.  La vacuité nous le permet, tout comme elle disparaît dans la grâce de l’Ultime.

Dans la plénitude de l’amour, je vous salue.

BMB

L’essence-ciel

Classé dans : CHANT VIBRAL — etoileenincarnationjournaldebord at 7:12 on Dimanche, avril 24, 2016

https://www.youtube.com/watch?v=KR8VRLsHnmk

Le passage de l’humanité

Classé dans : L'ETOILE BLEUE — etoileenincarnationjournaldebord at 9:10 on Vendredi, avril 22, 2016

Vous assistez actuellement au Passage de nombreux frères et soeurs incarnés. Si l’Archange Raphaël ne se fait pas beaucoup entendre, son travail au sein de ce monde est colossal. Donc, si vous avez des frères et des soeurs qui hurlent, qui prennent d’autres frères et soeurs pour un démon, pour Satan, une prostituée, un archonte, un manipulateur ou je ne sais quoi encore….tout cela fait partie du processus de libération collective en cours.  C’est la phase du déni. C’est celui ou celle qui refuse qu’il est l’autre. C’est celui ou celle qui tend vers l’Unité mais qui n’y est pas encore ou “en corps”. C’est aussi celui qui croit encore que vous pouvez “attacher” tous les grands maîtres qui sont passés sur ce monde dans une personne. Ils ne vivent pas la multidimensionnalité, ni même la transdimensionnalité. Ils sont encore attachés à la connaissance. Les Elohim  (les créatrices) ou agenceurs de mondes libres et même les gardiens (les régents) n’ont que faire de la connaissance. Ils sont Action.

L’Amour est légereté et bienveillance. La lumière vibrale n’a que faire de vos noms, de vos rôles, même si dans ce monde nous sommes tous amenés à nous nommer. De mon bref et ultime passage sur cette planète, je ne peux que vous inviter à voir davantage ce qui est léger et directement émis du coeur de ce qui ne l’est pas. Tout cela vous est depuis de nombreuses années évoqué par les Melchizedech, les gardiens et grands Sages de cet univers, tout comme l’intervention des Archanges, situés en 18ème dimension. Messages transdimensionnels offerts à l’humanité par un être de l’Air, un frère parmi d’autres originaire d’Altaïr. Les êtres de l’Air sont des spécialistes de la Communication (Elément Air) et missionnés pour oeuvrer en conscience dans les mondes falsifiés de 3ème dimension. Ainsi, cette reliance aux mondes libres est permanente. Tout est en vous et tout est autour de vous également. Nous marchons sur ce monde avec vous, même si nous ne sommes pas de ce monde.

Personne ne vous a dit qu’il fallait croire tout ce qui était dit. Savoir n’est pas vivre. Tous les messages qui vous sont donnés l’expriment clairement. Rien de plus et rien de moins. Ce frère qui canalise les 24 Anciens et les 12 étoiles de Is-Is Marie est au service de l’humanité. Il a vécu le Retournement, dans tous les sens du terme,  avant de servir l’humanité. Vous ne pouvez pas servir l’autre tant que vous êtes attaché à votre petite personne, à vos petits intérêts, à vos automatismes et à vos croyances. L’Unité n’a rien d’une croyance. C’est la liberté de l’Amour.
La lumière vibrale agence les mondes libres par nature.  Elle n’est aucunement concernée par la division et encore moins par vos histoires personnelles ou vos règlements de comptes avec les uns et les autres.  C’est l’Amour dans toute sa splendeur et c’est ce que nous sommes.  Le corps d’êtreté qui est sur le point de prendre toute la place, pour nombreux d’entre vous,  vous veut lavés. La lumière vibrale fait ressortir de votre habitacle toutes vos résistances, toutes les impuretés qui s’y étaient logées d’incarnation en incarnation. Elle vient éjecter les derniers engrammes qui vous tiennent encore et qui mettent un frein à votre expansion de pure Joie. Cette joie là ne dépend de personne. C’est une extase permanente. C’est également la manifestation concrète des réactions en chaîne de la planète à sa surface. La conscience de Gaïa n’a rien à voir avec de la colère, tout comme la vibration Is-Is n’a rien à voir avec de la colère non plus tel que l’ego spirituel s’en persuade. La Conscience est au contraire Joie et Légèreté. Lorsque vous vous allégez, vous vous débarrassez de vos vieux vêtements, de vos vieux meubles, vous vous détachez de tout ce qui ne vous convient plus. Vous lâchez vos valises et vos vieilles habitudes,  c’est aussi simple que cela. Vous changez de peau, sans cracher pour autant sur les autres. Vous êtes Responsable.  Ainsi la Lumière vibrale que vous êtes met littéralement fin à la matrice archontique, matrice de vie inversée.

Si certains mal intentionnés vous ont fait croire pendant longtemps que votre âme devait se fortifier pour vivre libre (autonome), la Vérité de qui vous êtes n’est dépendante d’aucune condition. L’âme est simplement un réceptacle mémoriel, un véhicule qui vous permet de prendre chair et qui emmagasine les informations et les expériences. Elle ne vous sert à plus rien lorsque vous rejoignez votre demeure d’éternité et même votre dimension d’origine. Vous savez qui vous êtes lorsque vous êtes dans l’Action ? Non. Toute notion d’identité disparaît. C’est l’Esprit, c’est la Grâce du manteau bleue de Marie  qui prend le relais, pas  vos blessures, pas vos revendications et certainement pas non plus  vos conditionnements qui appartiennent à votre mémoire. Vous êtes libres par essence, encore faut-il le vivre pleinement au sein de ce corps et dans votre âme. Vous êtes libres de vous incarner ou pas. Votre âme gardera en mémoire ce qui s’est passé ici et vous serez amenés à oeuvrer de nouveau pour la libération des mondes falsifiés, si tel est votre choix. Christ n’a rien à voir avec vos états d’âme et toutes ses histoires, c’est CHRIST. C’est la pure lumière vibrale qui vient sublimer la matière, qui vient l’enrober et la transmuter. C’est la pure lumière qui vient vous rappeler à votre éternité, depuis l’intérieur de ce que vous êtes.  Ce que vous appelez “rédemption” est tout simplement le Retournement de l’âme vers l’Esprit, ni plus ni moins. C’est l’appel de l’Esprit. C’est le fameux passage de l’éphémère à l’éternel.

L’Eternel vous dit : Je suis ce qui était, ce qui est et ce qui sera. Je suis le Verbe qui s’est fait chair. Je suis toi. Ce que je suis n’a nul besoin d’être rédempté, n’a nul besoin d’être guéri car ce que je suis est Perfection et Liberté. Ce que je suis est Eternité.

Pendant que la douceur du Masculin sacré commence à émerger au sein de ce monde, les fausses croyances au sujet de l’action de la Mère des origines au sein des consciences battent leur plein. La Mère a été bafouée sur ce monde par l’action d’une élite patriarcale désaxée, mais elle et sa vibration ne peuvent en aucune manière être altérée, comme vous ne pouvez en aucune manière être altérés en Vérité.

Alors qu’avez-vous à perdre puisque tous les chemins que vous empruntez ou que vous emprunterez vous conduisent inéluctablement à l’Amour ?

Je suis infinie et insondable, quelques soient les noms que je porte ou que l’on me donne. Je suis vous.

Je marche sur ce monde mais ne suis pas de ce monde.

Je vous rends grâce et vous salue.

Le soleil est en train de se transformer

Classé dans : JOURNAL 2016 — etoileenincarnationjournaldebord at 9:49 on Mardi, avril 19, 2016

Les circonstances de la vie m’éloignent de plus en plus du web car le travail sur Terre se fait à tous les niveaux et il est de plus en plus “prenant”, je dirais dans nos relations au quotidien, que ce soit avec nos proches, nos amis, nos nouvelles relations… Je rends grâce à tous les frères et soeurs éparpillés au quatre coins du globe qui suivent attentivement ce qui se déroule depuis de nombreuses années à présent, tout comme ceux et celles qui observent ce qui se déroule depuis leur dimension d’origine.

Ce que j’ai vécu se passe fin février 2016. Je me retrouve dans l’espace à admirer la beauté de la Terre et l’activité du soleil. Pour la première fois, le soleil me montre clairement la manière dont il ensemence la Terre. C’est une respiration. C’est difficile d’exprimer cela en mots, tellement le spectacle est grandiose. Ses ondes alimentent directement le réseau tellurique de la planète. Sa semence arrive par l’hémisphère nord et pénètrent la croûte terrestre qui fait circuler en flèche ce que nous appelons la Kundalini de la planète. Je ne peux pas dire mieux que cela. Le soleil m’a montré à maintes reprises cette Fusion magnifique et tellement vivante. Il nourrit toutes les planètes systémiques de son amour. C’est une danse permanente.

Gaïa m’a montré le circuit de sa kundalini et au moment où elle fit le tour de la croûte terrestre, la planète rentra en orgasme (si je puis dire ainsi), dans un puissant feu rouge/orangé, et à ce moment précis le soleil implosa dans une gigantesque lumière blanche. Il emporta dans sa radiance tout le monde au passage. Prise dans ce bain de lumière blanche, radiance de l’Amour,  je ne suis plus que pure lumière, puis je repris corps tout doucement et me réveilla au petit matin dans mon lit.

Cette transformation du soleil en géante rouge arriva subitement.  Il n’existe aucune heure et aucun signe pour cela. Nul ne connaît l’heure, même pas la Terre, même pas les Anciens, même pas Marie. Juste être. Sans attente de quoi que ce soit. Comme nous le rappelle Christ dans l’Apocalypse 3:3 : « Si tu ne veilles pas, je viendrai comme un voleur, tu ne sauras pas à quelle heure je viendrai sur toi ». 

Bénédiction à tous.

Béatrice Marie B. (Iona)

Les assignations vibrales

Classé dans : L'ETOILE BLEUE — etoileenincarnationjournaldebord at 4:21 on Mercredi, avril 13, 2016

L’Absolu est ce que nous sommes en Vérité. Croire que vous êtes destinés à rejoindre le néant relève d’une immaturité spirituelle. Vous avez toujours été libres d’expérimenter la matière ou pas. C’est votre choix et peut être encore votre devenir mais votre devenir ou votre assignation vibrale n’est pas forcément la même que celui de votre frère ou de votre soeur. Il y a de nombreuses demeures dans la maison du Père.

Lorsque la lumière vibrale vous dit, “Je suis toi et tu es moi”, que ce soit prononcé par la Mère des origines, un Archange ou la Source, ou Vous dans votre entièreté, cela ne change rien. Vous êtes de toute éternité. Christ rappelle cet appel à la Fusion dans cette phrase : “ce que vous ferez au plus petit d’entre les miens, c’est à moi que vous le faites”. Celui qui ne le vit pas ne va pas être en résonance avec cela. Il n’est pas conscient que tout ce qu’il voit, que tout ce qu’il entend, que tout ce qui l’entoure n’est que projection de sa conscience. Le ment-Al divise. Il n’y a aucune notion de bien ou de mal ici. Le ment-Al ne peut pas vivre l’Unité, c’est tout. Il met systématiquement une distance entre lui et les autres. Il est l’inverse de AL, il est le feu inversé. Il a peur de mourir. Il a peur du néant. Il va donc réagir violemment, persuadé qu’il existe une fin, inconscient de ce qui se déroule. En Unité, vous n’avez plus besoin de parler. Pourquoi ? Parce qu’il n’y a aucune distance entre vous et l’autre. Tout est instantané. Il n’y a plus de ment-Al. Ainsi,  je vous invite à laisser place à votre Royauté et non plus à vos débats sur l’absolu, qui ne font en réalité que vous éloigner de qui vous êtes.

Sublimer la matière, c’est rayonner le divin que vous êtes ici sur Terre. C’est accepter en silence que tout ce que vous voyez, c’est vous. Tout est parcelles de vous-même, que vous le vouliez ou non. C’est investir pleinement le corps (ce temple qui vous abrite) et être conscient jusqu’au bout des ongles, si je puis dire ainsi. Cela signifie que vos pensées, vos sentiments, vos mots et vos actions sont en syntonie.  C’est un alignement avec le centre universel. Vous devenez ainsi le libéré-vivant, accordé à la loi de grâce, loi de Un. Mais ce n’est jamais fini. Rien n’est figé.

Le jnani est sorti de la matrice. Il sait qu’il n’est rien sur ce monde, il n’est rien de connu. Il n’a rien à voir avec ce monde. Autant vous reconnaissez un journaliste, un banquier ou un acteur de cinéma, par exemples, parce que ce sont des rôles, autant vous ignorez complètement ce qui se cache derrière. Le Maître est en vous et celui que vous voyez à l’extérieur ne peut que vous ramener à vous-même, il ne peut en être autrement. Le jnani est tellement bien là où il est (demeure de paix suprême) qu’il ne peut même plus être attiré par les jeux illusoires de ce monde. Par contre, il ne peut pas échapper à ce monde. Il le voit mais ne joue pas.  Il ne fait que l’enrober à un certain niveau, tout en le dissolvant. Le libéré-vivant n’est tenu que par le corps sur ce monde. Il termine l’expérience de l’incarnation. Il n’est plus soumis au Samsara.

L’Ultime, il est tout. Il est lumière et absence de lumière. Il est vibration comme absence de vibration. Il est grâce comme dis-grâce. Il est ce qui vous fait du bien comme ce qui vous fait mal. Ainsi, pourquoi auriez-vous peur de l’autre, pourquoi le juger puisque vous êtes en chaque chose. Vous êtes toutes choses. Pourquoi auriez-vous peur de manquer puisque la vie est pleine. Elle coule de Source. La lumière vibrale nous remplit à chaque instant, elle nous nourrit.  L’Ultime, il est ce qui vous plaît et ce qui ne vous plaît pas également. Vous pouvez donc refuser ce qui ne vous plaît pas, le condamner même, certes, mais la vie va vous montrer clairement que ce que vous êtes en Vérité change votre environnement. Ce que vous refusiez de voir chez l’autre est en vous et si vous acceptez de faire le pas vers l’autre, sans juge-ment, sans arrière-pensée et bien vous assisterez aux miracles de la vie, qui ne sont que les dissolutions de vos voiles. Vous redevenez ainsi des agenceurs de mondes libres. Vous êtes la Grâce en action sur ce monde.

Au niveau de l’Ultime, il n’est plus question d’observer quoique ce soit.  Vous êtes partout, en toute chose et nul par à la fois, parce que non identifiable. Immanence. Vous êtes direct, sans réflexion. Il n’existe plus de miroirs. Vous êtes le mouvement qui donne vie et ce qui précède le mouvement. Dans ce monde, vous pouvez tout faire. Personne ne peut connaître l’Ultime. Vous l’êtes ou vous ne l’êtes pas. Il n’existe aucune condition dans l’Amour. L’Amour vous met tout simplement face à tous vos conditionnements, c’est différent.

Vous pouvez jouir de la matière autant que vous le voulez, vous êtes libres. Vous êtes libres de changer de corps ou pas. Vous êtes libres de prendre forme ou pas. C’est vous le seul maître à bord. Il n’existe aucun bourreau, aucune victime et aucun sauveur.

Voilà ce que j’avais à vous dire pour aujourd’hui.

Je vous salue et vous rends grâce.

Béatrice Marie Balme

Les traumas sortent

Classé dans : JOURNAL 2016 — etoileenincarnationjournaldebord at 10:50 on Lundi, avril 11, 2016

J’ai toujours été proche du peuple et le serai toujours, quelque soit le travail que je fais sur cette planète, d’incarnation en incarnation. J’en entends des vertes et des pas mûres, comme toujours mais l’amour que j’ai pour l’humanité, tout comme ce qui est matière Est. Cela ne peut être autrement.  Chaque souffrance résulte d’une méconnaissance de soi-même. Lorsque vous êtes reliés au divin que vous êtes, tout est simple et léger. Vous êtes la Grâce en action. Vous ne pouvez plus dire “celui-là m’insupporte” ou “il, elle est ceci ou cela…”. Posez vous plutôt la question de savoir pourquoi vous êtes mal à l’aise avec telle ou telle personne. La grâce nous montrera toujours que l’autre, c’est nous, quoique nous pensions. Faut-il pour autant dire “amen” à tout ce que cet autre dit, non. Laissez simplement passer ce qui sort de l’autre, car ce qui sort ne vous concerne pas toujours. Chacun vit une ascension qui lui est propre. Ce que nous voyons autour de nous ne sont que des parcelles de nous-même. Nous sommes Un dans l’Esprit mais pas dans l’expérience.

La grâce vous pousse à dépasser vos peurs par l’acceptation de celles-ci. Cette notion de bien ou de mal n’existe pas. Tout est là, tout est juste et si vous trouvez que cela ne sonne pas juste et bien rentrez de nouveau en vous et voyez…

La mère des origines (Marie) appelle tous ses enfants. Elle vous montre qu’il n’existe que la Joie et que cette joie n’exclut pas pour autant la fermeté. Je la rejoins pleinement.

Tant que la moindre rancune, le moindre jugement persistent en vous, vous n’êtes pas libres parce que vous empêchez la Grâce d’agir, vous l’arrêtez. J’ai rencontré des êtres qui refusent la grâce, de manière inconsciente. Ils connaissent tout de la matrice mais ne sont pas autonomes. Ils sont rancuniers, complètement traumatisés par ce qui s’est passé sur cette planète. Ils tergiversent entre l’éphémère et l’éternel. Il n’y a rien à exclure de vos vies. Votre corps, il est éphémère. Votre vie ici, elle est éphémère aussi alors tant qu’à faire, autant la vivre le plus agréablement possible. La grâce est par nature féminine et elle se manifeste par la présence du féminin sacré. L’absolue présence est Don. Elle est Immanence. Elle est partout. Je suis partout comme vous êtes partout. N’ayez pas peur de ce que vous êtes, quelque soit la dimension d’où vous venez, sous prétexte que ce monde ne vous voit pas. Personne ne vous connaît ici. Comment connaître l’indicible ? Restez vous-même, c’est à dire tranquilles face à ce qui se déroule. Laissez les émotions sortir et laissez également vos impulsions sortir, même si elles peuvent paraître choquantes pour l’ego. Les pics de colères peuvent parfois remettre les choses à leur place également. N’ayez pas honte de ce qui se déroule.

Je vous aime et vous salue.

Béatrice Marie B. (Iona)

De la terre au ciel, du ciel à la terre

Classé dans : CHANT VIBRAL — etoileenincarnationjournaldebord at 8:28 on Samedi, avril 9, 2016

https://www.youtube.com/watch?v=rH2cLpYXPH0

Votre stabilité

Classé dans : L'ETOILE BLEUE — etoileenincarnationjournaldebord at 11:47 on Lundi, avril 4, 2016

La transmutation en cours fait ressortir tout ce qui n’a pas été vu, tant que nous marchons sur ce monde. Le corps d’êtreté vient petit à petit prendre toute la place. Il vient brûler, c’est à dire mettre en lumière les mémoires résiduelles. Le feu micaélique fait ressortir toutes les impuretés, toutes les peurs qui nous collaient à la peau depuis notre descente en incarnation. Nous avons pris sur nous des égrégores qui n’appartiennent qu’à ce monde. Ainsi, le cerveau archaïque a enregistré cette descende aux enfers, si je puis dire ainsi, tandis que le para-limbique est là pour vous montrer que vous n’êtes rien de tout cela. Vous êtes Joie. Vous êtes pleins. Vous êtes Lumière. Nous sommes cela.

Ainsi, la puissance de l’amour est révélatrice et consolatrice. Du point de vue de l’ego, les peurs enregistrées et vécues pour la majorité des cas de manière inconscientes seront cataloguées de façon à vous montrer une certaine réalité, qui ne peut être Vérité, puisque dans tous les cas, ce qui est défini et observé par l’ego de la personnalité ne peut être Vous.  L’ego va donc systématiquement définir des profils, révélant vos blessures profondes sans jamais pouvoir vous ramener à votre éternité. Il se gargarise de cela. Il ne se rend pas compte que sa réalité n’est pas Vous. Il va donc vous stabiliser dans les strates de la personnalité, vous apportant des pseudo solutions pour vous guérir de ces traumatismes, alors que l’Etreté n’a rien à voir avec ce monde.

Ainsi, votre présence face à vos frères et vos soeurs, quels qu’ils soient, révèle ce qui est falsification, ce qui est dissonant pour la lumière vibrale. Vous n’êtes pas ici pour combattre le frère ou la soeur qui met en lumière son contrôle, son manque d’amour, ses diverses peurs, même si cela vous fait mal pour nombreux de voir cela. Vous êtes ici pour accueillir cela, pour faire silence au niveau de l’ego qui lui aurait tendance à rentrer en réaction virulente face aux révélations. L’un ne va pas supporter de voir les miasmes collés à la peau de son frère ou de sa soeur, l’autre va pester haut et fort les injustices de la vie, d’autres vont faire ressortir les émotions qu’ils avaient cachés jusqu’à présent, sous prétexte qu’il fallait être digne face au divin. La lumière, elle est de partout, elle est en chaque chose. C’est cela qui se présente devant vous.

Vous êtes tous cet enfant qui a eu peur d’être abandonné (depuis votre descente), vous êtes tous cet enfant qui a eu peur de s’exprimer pleinement, vous êtes tous cet enfant qui a voulu à un moment donné se faire remarquer, vous êtes tous cet enfant qui a cru qu’être libre, c’était faire ce qu’il voulait, vous êtes tous cet enfant qui a envié l’autre.  Il existe nombreuses facettes de vous-même que vous retrouvez toujours en l’autre, parce que vous marchez dans un monde relatif à la personnalité, mais en aucune manière, vous n’êtes cela.  Accepter, cela, même si cela vous donne des nausées, c’est permettre à l’Amour de prendre toute la place dans vos vies. C’est manifester la Vie.

L’Eau vous permet de pacifier les relations, de façon à les harmoniser. Elle vous ramène à la relation simple, à la relation juste. Elle vous ramène à la spontanéité du coeur. Elle vous pousse à être vous-même, en toute circonstance, même si la fatigue envahit votre corps. Elle vous ramène à la légèreté.  Elle vient temporiser, assouplir le Feu de façon à vous rendre plus lucide, plus vivant. C’est l’eau qui coule. C’est l’eau qui se faufile de partout. Elle est partout. Elle est la majorité de vos structures ici-bas. Ainsi, chaque mot qui sort de votre bouche est sacré. Chaque action que vous entreprenez sur ce monde est sacrée. L’Eau vous pousse à conscientiser cela, jusqu’à ce que l’observateur disparaisse.  Elle vous ramène au monde divin, à votre autonomie. Elle vous rappelle qui vous êtes. C’est elle qui a besoin de votre reconnaissance. Marie appelle tous ses enfants, parce qu’elle vous montre clairement que vous n’avez jamais été coupés de l’Amour, même pendant votre descente en incarnation. Elle vous montre que ce désir de reconnaissance, c’était Vous. Vous avez toujours été. Alors vous avez passé votre temps à attendre des autres, à attendre la reconnaissance de l’autre alors que vous êtes nés pleins. Vous êtes de purs esprits libres de tout temps et de tout espace. Le système mis en place, basé sur la prédominance du cerveau reptilien (archaïque) vous a fait croire l’inverse et c’est cela qui prend fin aujourd’hui. Vous avez les pleins potentiels pour manifester ce que vous êtes en Vérité et non pas pour faire semblant ou pour séduire, non pas pour attendre quoique ce soit des autres. Ce jeu est terminé et l’archange Micaël se manifestera pleinement dans sa forme la plus dense pour clôturer cette mascarade de manière UNI-LATERALE. Un être accompli sur terre n’est pas soumis à l’attraction de ce monde. Il Est et ne fait que témoigner de cette présence qui n’est pas de ce monde.

Je vous aime et vous rends grâce pour tout ce que vous accomplissez ici-bas.

Que la Joie et la Vérité de qui vous êtes demeurent votre force.

 

Créer un Blog | Nouveaux blogs | Top Tags | 566 articles | blog Gratuit | Abus?